Investir dans des garages et parkings : les avantages

voiture

(Cet article constitue la première partie d’un article dont le titre entier s’intitule : « Investir dans des garages et parkings : les avantages ». En raison de la taille importante de l’article initial nous avons décidé de procéder à une publication en deux parties, une consacrée aux avantages et l’autre étant consacrée aux inconvénients. Les titres ainsi que certains passages ont été retravaillés en conséquence).

L’investissement dans des garages ou dans des parkings présente toute une série d’avantages non négligeables.

En effet les contraintes financières sont peu importantes d’où des crédits d’un montant plus faible. Ce type d’investissement est très passif et présente un faible risque d’impayé. La législation est peu contraignante. La rentabilité peut potentiellement être forte. Une exonération de plus-value peut s’appliquer et ce type d’achat peut constituer une initiation au monde de l’investissement immobilier.

1) Des contraintes financières peu importantes

Le prix pour faire l’acquisition d’un garage ou d’une place de parking est bien moins élevé que celui concernant l’achat d’un autre bien immobilier. C’est bien souvent cette caractéristique qui motive des investisseurs pour investir dans ce type de produit.

Toutefois l’aspect financier ne se limite pas à l’acte d’achat. Il est aussi nécessaire de tenir compte des charges. Là aussi il s’agit d’un point positif pour l’achat d’un garage ou d’une place de parking car les charges sont très faibles par rapport à d’autres biens immobiliers.

2) Des crédits d’un montant plus faible

Si l’investisseur doit recourir à un crédit pour financer l’achat d’un garage ou d’une place de parking, celui-ci peut sembler plus facile à obtenir en raison du faible montant de l’engagement financier.

Toutefois cela n’est pas toujours exact. En effet pour un seul garage et une seule place de parking en raison justement de la faiblesse du montant en cause ce n’est pas un crédit immobilier dont l’investisseur va bénéficier. Il va devoir conclure un crédit classique, avec un taux plus élevé et une durée plus courte. D’où une obligation de remboursement plus forte.

La solution peut alors consister à faire l’acquisition, en une seule fois, d’une batterie de garages ou de places de parking. Le montant nécessaire pour l’investissement va alors augmenter, ce qui va permettre de recourir à un prêt immobilier.

3) Un investissement très passif

L’investissement dans un garage ou dans un parking est un investissement très passif. Il y a généralement très peu de choses à faire en dehors du suivi des loyers et de la recherche d’un nouveau locataire en cas de départ du locataire actuel. L’entretien est en principe quasiment inexistant sauf cas très particulier.

Il en va toutefois autrement en cas d’achat d’une batterie de garages ou de parkings. Dans ce cas en fonction du nombre de biens immobiliers le suivi de ceux-ci peut prendre plus de temps.

4) Un faible risque d’impayé

Si un risque d’impayé ne peut pas être totalement exclu cette situation est plus rare pour les locations de garages et de parkings que pour les autres biens immobiliers.

Dans l’hypothèse où un tel cas se produirait néanmoins il est plus facile d’arrêter l’hémorragie en donnant congé au locataire, beaucoup moins protégé que dans d’autres baux en particulier les baux d’habitation.

5) Une législation moins contraignante

La législation pour un garage ou pour un parking est beaucoup moins contraignante que pour un local d’habitation ou pour un local commercial.

Cette différence de contraintes concerne les règles applicables aux locaux eux-mêmes mais également celles dont peuvent bénéficier les locataires. Il est ainsi plus simple de donner congé dans le cadre d’un bail pour un garage que pour un bail d’habitation.

6) Une rentabilité potentiellement forte

Le cumul des éléments précités fait qu’un général la rentabilité relative à la location d’un garage ou d’une place de parking est censé être plus forte que celle portant sur une habitation ou sur un local commercial. Si cela est généralement le cas on peut noter que ce niveau de rentabilité peut être concurrencé par celui des petites surfaces d’habitation.

Afin de ne pas gréver la rentabilité il faut faire attention à ne pas acheter le garage ou la place de parking à un prix supérieur au marché. De même il faut veiller à choisir un bon emplacement, à défaut le risque de ne pas trouver de locataire existe.

7) Une possible exonération de la plus-value

Une exonération de la plus-value peut s’appliquer en cas de revente du garage ou du parking, si la vente est inférieure à 15 000 euros.

8) Une initiation au monde de l’investissement immobilier

L’achat d’un garage ou d’une place de parking permet de se familiariser avec le monde de l’investissement immobilier. L’investisseur va en effet ainsi apprendre à rechercher un bien, à l’acheter, à rechercher des locataires, à participer aux assemblées générales de copropriété, et plus généralement à procéder à la gestion du bien immobilier ainsi acquis.

Cette initiation peut lui donner plus d’expérience pour acquérir d’autres biens immobiliers, soit de même nature, soit de nature différente comme un local d’habitation ou un local commercial.

Toutefois l’investissement dans un garage ou dans un parking pour aussi présenter des inconvénients comme nous allons le voir dans une seconde partie.

(Accès à la seconde partie)