Investir dans des garages et parkings : les inconvénients

(Cet article constitue la seconde partie d’un article dont le titre entier s’intitule : « Investir dans des garages et parkings : les avantages et les inconvénients ». En raison de la taille importante de l’article initial nous avons décidé de procéder à une publication en deux parties, une consacrée aux avantages et l’autre étant consacrée aux inconvénients. Les titres ainsi que certains passages ont été retravaillés en conséquence).

(Accès à la première partie)

Si l’investissement dans des garages ou dans des parkings présente de nombreux avantages il présente toutefois également quelques inconvénients. Ceux-ci se caractérisent par une montée des prix, par un cash flow limité, par des frais de notaire élevés, par la non utilisation d’un régime fiscal favorable et par une difficulté à confier à autrui la gestion de ces biens immobiliers.

a) Une montée des prix

Alors que l’investissement dans les garages et les places de parking a longtemps été un marché de niche celui-ci s’est démocratisé. En effet de nombreux investisseurs ont fait la promotion de ce marché en exposant leurs succès dans ce domaine. Dès lors cela a attiré d’autres investisseurs.

Cet afflux en entraîné une hausse des prix. La tendance du marché est donc à la hausse. Les garages et les parkings s’achètent de plus en plus cher.

b) Un cash flow limité

Pour un seul garage ou un seul parking le cash flow va se limiter à quelques dizaines d’euros par mois. Ainsi les revenus issus de ces biens immobiliers sont faibles. La constitution d’un gros patrimoine avec ceux-ci va donc être très lente.

Pour contourner cette limitation il peut être de bon ton de faire l’acquisition d’une batterie de garages ou de places de parkings.

Si l’acquisition de ces batteries ne se fait pas en une seule opération mais avec plusieurs achats espacés dans le temps cette situation va entraîner une grande dépense d’énergie pour l’investisseur. En effet il va devoir effectuer de nombreuses visites, il va devoir aller plusieurs fois chez le notaire, il va devoir négocier plusieurs fois des financements. Il vaut donc mieux acheter cette batterie en une seule fois.

c) Des frais de notaire élevés

Les frais de notaire sont, proportionnellement à la valeur du garage ou de la place de parking, élevés.

d) La non utilisation d’un régime fiscal intéressant

Au point de vue fiscal il est impossible d’utiliser un régime favorable, comme par exemple celui du loueur en meublé non professionnel, lorsque le garage ou le parking sont loués seuls.

e) Une difficile gestion par autrui

Si l’investisseur décide de ne pas gérer en direct le garage ou le parking, il va souhaiter confier cette gestion à autrui, le plus souvent à une agence immobilière.

Toutefois certaines agences immobilières peuvent refuser de gérer ce type de bien immobilier. Ainsi non seulement il peut être difficile de trouver un agence immobilière à laquelle confier cette mission mais en outre les frais de gestion peuvent être élevés, en raison de la moindre concurrence provoquée par la décision d’autres agences de ne pas exercer ce type de gestion.