Comment faire l’introduction d’une dissertation juridique

A l’instar de l’introduction d’un commentaire d’arrêt réaliser l’introduction d’une dissertation juridique impose de suivre une méthodologie particulière. Toutefois cette méthodologie pour l’introduction de ces deux devoirs n’est pas la même (1).

L’introduction d’une dissertation juridique doit être effectuée en s’astreignant à lui donner la forme d’un entonnoir. Il faut débuter l’introduction par des données générales pour arriver progressivement au sujet à traiter et à la façon de le traiter. Il s’agit donc, comme bien souvent en droit, de partir du général pour arriver au particulier.

L’introduction doit débuter par une phrase d’accroche. Cette phrase doit avoir un lien avec le sujet et elle doit inciter le lecteur à prendre connaissance de la suite de la dissertation. Cette phrase d’accroche peut être constituée par une citation d’une personnalité comme une personnalité politique, ou un juriste, ou un philosophe (2) mais elle peut aussi consister en l’indication d’une locution latine ou d’un adage.

Lorsque l’auteur de la dissertation juridique ne parvient pas à trouver une citation adéquate pour l’introduction il doit procéder autrement. Des solutions alternatives peuvent alors résider dans le fait de relier le sujet à un évènement relatif à l’actualité ou, à défaut, à mentionner une phrase générale d’ordre général qui semble de nature à retenir l’attention du lecteur étant naturellement précisé que celle-ci doit bien évidemment avoir un lien avec le sujet de la dissertation.

Après la phrase accroche il est nécessaire de poser le contexte du sujet et d’indiquer son intérêt. Cette partie doit être la plus développée de l’introduction. Pour écrire cette partie il faut situer le sujet avec des éléments contextuels qui peuvent être politiques, sociaux, historiques, économiques ou même des éléments pratiques. Ces éléments permettent de dire pourquoi le sujet est intéressant. S’agissant d’une dissertation juridique il faut profiter de cette partie pour recentrer le sujet sur son aspect le plus juridique. Cela impose de trouver et d’expliquer la problématique juridique du sujet. Il faut indiquer pourquoi ce sujet intéresse le droit.

Vient ensuite le moment d’annoncer le sujet. Cette annonce doit être faite très simplement. Il est en effet juste nécessaire de reprendre les termes du sujet. Cette partie doit être extrêmement courte. Une seule phrase suffit.

Après avoir énoncé le sujet il faut le délimiter. La délimitation du sujet consiste à indiquer les choix fait pour traiter celui-ci. En effet certaines notions peuvent de prime abord sembler être liées à ce sujet. Mais à bien y regarder il est préférable de les écarter car une réflexion plus fine donne à penser qu’elles conduisent à un hors sujet. Il faut alors nommer ces notions et expliquer pourquoi l’auteur de la dissertation juridique a fait le choix de ne pas les développer.

La fin de l’introduction se profile alors. A ce stade il convient simplement d’annoncer de façon très courte le plan de la dissertation juridique en reprenant le titre du I et celui du II.

Note de bas de page :

(1) On peut néanmoins retenir à titre de points communs que dans les deux cas il est préférable de faire l’introduction en dernier.

(2) Lorsque la phrase d’accroche comporte une citation il faut mentionner son auteur et placer le texte de la citation entre des guillemets.

Pour aller plus loin :

Lisez notre article « Le plan de la dissertation juridique ».

Le livre : « Méthode efficace de la dissertation juridique ».

Le livre : « La Méthodologie de la Dissertation et du Commentaire d’Article en Schémas ».