🗳️ Macron piège la République en mettant en place ses collaborateurs 🤔

Emmanuel Macron semble être en mode panique et prêt à tout pour glisser des savonnettes sous les pas de Jordan Bardella si celui-ci devait être nommé Premier Ministre. Le Journal du Dimanche s’est fait l’écho du projet du Président de la République de placer des collaborateurs à des postes clés de la République, un moyen non pas de servir notre pays, mais de limiter l’étendue du pouvoir du nouveau Premier Ministre et, à travers lui, du Rassemblement National.

Marine Le Pen a repris cette information en mentionnant des rumeurs d’une grande vague de nominations envisagée à des fonctions stratégiques dans les préfectures, la police, et la gendarmerie. Ces affirmations ont été contestées par la Présidence de la République, qui a toutefois, dans l’intervalle, entériné une série de nominations de hauts fonctionnaires, tels que le gouverneur militaire de Paris, le nouveau chef d’état-major de l’armée de l’air, le nouveau directeur de l’Union européenne au ministère des Affaires étrangères, ainsi que trois ambassadeurs.

Mercredi dernier, d’autres nominations sont intervenues en conseil des ministres, notamment à des niveaux élevés de la police nationale et concernant les préfets. Toutefois, la vague envisagée n’a pas encore pris effet, mais il se murmure qu’elle pourrait intervenir ce lundi, soit le lendemain du résultat des élections législatives.

Ces nominations sont particulièrement inquiĂ©tantes car elles sont destinĂ©es Ă  empĂŞcher un fonctionnement normal de l’État, en verrouillant des postes clĂ©s et en limitant l’efficacitĂ© du potentiel nouveau gouvernement.

Si vous avez des commentaires, des questions, ou si vous souhaitez partager vos rĂ©flexions, n’hĂ©sitez pas Ă  le faire sur YouTube dans la section commentaires de la vidĂ©o qui accompagne cet article.