Comment apprendre facilement la finance et d’autres matières par le jeu


En lisant un livre d’Idress Aberkane j’avais découvert que les animaux apprennent en jouant, ce que l’on peut observer aisément en regardant le comportement de jeunes animaux domestiques tels que des chats ou des chiens.

Or il se trouve que l’être humain, malgré les opinions opposées de certaines personnes, n’est lui aussi qu’un animal. Il peut donc apparaître comme étant tout à fait logique que les êtres humains, à l’instar des autres animaux, soit en mesure de développer ses connaissances en apprenant par le jeu.

On peut d’ailleurs faire un rapprochement en comparant le comportement des animaux lorsqu’ils sont jeunes et celui des enfants des êtres humains lorsqu’ils sont eux aussi jeunes. En effet les animaux jeunes peuvent souvent être observés en train de jouer, soit entre eux, soit avec des adultes, et les enfants des êtres humains aussi jouent souvent entre eux.

Ainsi de la même façon les enfants des animaux et ceux des êtres humains vont faire un certain apprentissage par l’entremise du jeu. Par exemple ils vont apprendre des règles sociales, ce qui est dangereux ou ce qui ne l’est pas, ce qui l’ont peut faire ou ce qui est interdit.

Mais plus tard lorsque les enfants des êtres humains arrivent à l’école s’ils peuvent encore jouer entre eux et apprendre ainsi de cette façon là vont être confronté à une autre forme d’apprentissage. Il s’agit de l’enseignement que des enseignants ou enseignantes vont vouloir leur inculquer et ceci pendant toute leur scolarité, même après avoir atteinte l’age adulte.

Or cet enseignement au lieu d’être fondé sur le jeu va le dévaloriser. En effet l’enseignement tel qu’il est pratiqué ne donne aucune place ou très peu de place au jeu. A la place se trouvent des règles très contraignantes et peu adaptées à l’apprentissage. Au lieu d’aider à l’apprentissage ces règles vont devenir une gène. Il n’y a rien en réalité à attendre de l’enseignement tel qu’il est actuellement pratiqué. Le mieux consiste à développer ses compétences par ses propres expériences, à être un autodidacte, à apprendre à apprendre par soi-même.

Le jeu permet de développer ses propres compétences, ou celles de ses enfants, et plus largement de sa famille, et de ses proches, de ses amis, de son entourage.

Par exemple en matière financière un jeu a été développé par Robert Kiyosaki. Ce jeu d’éducation financière se nomme Cashflow. Il permet tout simplement en jouant de développer son intelligence financière. Pendant longtemps il semblait qu’il n’existait pas de version française de ce jeu. Il fallait donc se rabattre sur une version anglaise. Toutefois ce qui devait être un défaut pouvait devenir une qualité. En effet une version anglaise pouvait aider à apprendre l’anglais, ou du moins de mots d’anglais utilisé dans le domaine financier, et permettait en même temps de développer son intelligence financière. Plus récemment une version française a été mise sur le chantier.

Il existe également un version de ce jeu pour les plus jeunes. Elle s’appelle Cashflow for kids. Ainsi en recourant à celle-ci on peut développer l’intelligence financière des enfants.

Dans le domaine de la robotique et de l’informatique il est également possible d’apprendre en jouant. C’est notamment le cas avec des robots. Par exemple avec le robot Mbot l’enfant va apprendre à construire ce robot et il va également apprendre la programmation. En effet ce robot peut être programmé avec le langage scratch. L’enfant va donc pouvoir développer ses connaissances concernant ce langage informatique.

Il est aussi possible d’apprendre des langues étrangères avec des jeux. De façon détournée, comme on vient de le voir avec le jeu Cashflow, mais également d’une manière plus directe. Il existe en effet des applications plus relatives aux langues étrangères.

Tel est notamment le cas de Duolingo qui permet d’apprendre des langues étrangères d’une façon plus récréative que celles proposées par l’enseignement en général. En guise d’émulation un classement est consultable qui permet de voir les joueurs qui ont les meilleurs résultats pour tenter de les battre.

En matière juridique il existe également des jeux pour apprendre en s’amusant. Ce sont des serious games pour lesquels nous avons déjà consacré un article antérieur, dont vous trouverez le lien en bas de page.

On peut espérer que pour l’avenir une nouvelle génération d’enseignants abandonne progressivement les règles contraignantes qui existent pour utiliser les jeux afin de faire progresser leurs élèves. Cela ne veut pas dire qu’il ne faut aucune règle. Il faut des règles mais la façon d’enseigner elle-même doit être modifiée.

Pour aller plus loin

Cashflow, le jeu d’éducation financière créé par Robert Kiyosaki.

Cashflow for kids, la version pour enfants du jeu d’éducation financière créé par Robert Kiyosaki.

– le Robot Mbot.

– Accès au site de Duolingo.

– Lisez notre article : Serious Games Juridiques : l’apprentissage du droit par le jeu.